vendredi 9 décembre 2016

COMMENT ROOTER SON SMARTPHONE OU SA TABLETTE ANDROID




Bonjour,

Aujourd’hui, je vais vous montrez comment rooter son smartphone ou sa tablette Android. Mais tout d’abord,

Qu’est-ce que le Root ?

Derrière ce terme un peu « barbare » se cache en fait une notion toute simple, la procédure de root consiste à s’attribuer les droits et privilèges administrateurs sur un système ou dans notre cas un appareil (smartphone ou tablette), ceci revient à disposer de toutes les autorisations et ainsi contourner certaines limitations souvent mise en place par les constructeurs dans les paramétrages de l’appareil en question. Le root permet un usage sans restriction de toutes les fonctionnalités possible sur un appareil donné.

Le root est donc une opération qui va vous permettre de débrider certaines fonctionnalités de vos appareils Android, mais il est très important de noter aussi que cette opération n’est pas sans risque, en effet les appareils (smartphones ou tablettes) Android sont vendus « par défaut » sans être rooté, donc par défaut, les systèmes  présents dans nos appareils Android nous octroient le statut « d’invité » ou de « simple utilisateur », ce mode restreint les actions qu’on peut effectuer sur nos appareils, le root permet quant à lui d’obtenir le statut « d’administrateur » ou de « super utilisateur » ce mode nous classe à la position la plus élevée sur la chaîne des utilisateurs d’un système donné, car il permet d’avoir les pleins accès et droits sur tout l’appareil, donc permettre à un utilisateur de modifier tous les éléments du système comme bon lui semble.

A présent, vous allez sans doute me demander : 

Quels sont les risques encourus pendant ou après une opération de root sur un appareil Android ?

Tout d’abord, comme déjà indiqué, il faut savoir que le root n’est pas disponible par défaut sur les appareils (smartphones ou tablettes) Android que nous achetons, en partie à cause de ce que je vous ai expliqué plus haut (possibilité de modifier tous les éléments du système), donc cela est dû entre autres à une question de sécurité pour que les utilisateurs « lambdas » ne modifient ou ne suppriment pas par erreur des fichiers sensibles du système et ainsi causer des dommages à l’appareil.

Les principaux dangers d’une opération de root sont les suivant : 

-         - Le root met en danger la sécurité de l’appareil pour les raisons évoqué plus haut, mais aussi parce que si une application malveillante réussie à s’exécuter sur votre appareil Android, elle pourra s’octroyer elle aussi tous les droits donc « super utilisateur » et modifier à sa convenance votre appareil voir même l’endommager puisqu’elle ne sera plus elle aussi soumit aux limites d’actions appliquées normalement aux applications ;

-         - Au cours de l’opération de root sur votre appareil Android, il peut arriver que le résultat soit tout autre à la fin par exemple, vous pouvez perdre vos données ou pire encore « briqué » votre appareil (on utilise également le terme Bricker), c'est-à-dire le rendre inutilisable, ceci peut arriver si l’opération de root est interrompue avant d’être arrivée à son terme à cause peut-être d’une panne de courant, de l’usage d’un mauvais câble USB ou son débranchement par erreur, d’une batterie pas assez chargée, ou encore si l’opération de root utilisé n’est pas compatible avec votre modèle d’appareil ; 

-         - L’opération de root s’avère souvent assez complexe, si vous n’avez pas les bonnes informations ou les bons outils nécessaires, il peut aussi arriver que certains outils de root s’avère souvent être en réalité des trojans ou des virus informatiques ;

-         - Dans certains pays, une opération de root entraine la perte de la garantie sur son appareil Android.

Au vu de ces risques assez conséquents, vous serez sans doute surpris que même ayant connaissance de tout cela, beaucoup d’utilisateur sont de plus en plus enclin à rooter leur mobile Android, vous allez vite comprendre pourquoi☺.

Quels sont les avantages d’un appareil Android Rooté ? 

Bien que le rootage d’un appareil Android peut s’avérer avoir des répercussions  dangereuses, néanmoins aussi, le rootage ouvre un large éventail de nouvelles possibilités qui vous feront prendre plus de plaisir à manipuler votre appareil (smartphone ou tablette),  et d’en profiter encore plus. Un appareil rooté permet entre autres, de pouvoir :

+   Supprimer les applications préinstallées (natives) qui « viennent » par défaut avec l’appareil lors de l’achat ;

+ Installer des applications inédites et seulement réservées aux appareils rootés, ce qui va faire passer votre expérience de « simple utilisateur » au niveau supérieur. Par la suite, nous donnerons une petite liste de ces applications exceptionnelles, vous allez voir qu’il en existe de très bonnes et très utiles qui sont accessibles uniquement lorsqu’un appareil détient une autorisation « root » ;

+  Retrouver des fichiers (images, sons, vidéos, …) malencontreusement supprimés ;

+  Augmenter l’autonomie de votre appareil ainsi que l’amélioration de ses performances ;

+   Effectuer des opérations inédites, comme  modifier la capacité de la mémoire interne de son appareil, en l’échangeant par exemple avec la mémoire de sa carte mémoire externe ou encore pouvoir changer l’adresse MAC de son appareil Android au sein d’un réseau (pour une raison quelconque sans doute☺) ;

+    Sauvegarder toutes les données que vous voulez ;

+    Accéder à des paramètres « très » avancés sur votre appareil ;

+   Upgrader (mettre à jour à une version plus actuelle) son système d’exploitation Android ou encore le tuner (personnaliser) comme on le souhaite ça va de changer les thèmes jusqu’à modifier le boot d’animation au démarrage de l’appareil, …

Et j’ajouterais pour les plus septiques qu’une opération de root n’est pas irréversible, donc vous pourrez toujours revenir en arrière en repassant du mode de « super utilisateur » au mode de « simple utilisateur » comme à l’achat de votre appareil, vous allez voir par la suite que ceci se fait même très simplement.

Maintenant que vous connaissez les risques, mais aussi les avantages d’une opération de root sur un appareil, nous allons à présent passer en pratique au rootage d’un appareil Android.

(Ps: nous allons effectuer ici l’opération de root sur notre smartphone Android SONY XPERIA Z4)

Comment rooter son smartphone ou sa tablette Android?

Pour réaliser le rootage de notre smartphone Android, nous aurons besoin d’un PC, d’un câble USB et d’une connexion à internet. 

Pour commencer, nous allons tout d’abord installer une application sur notre smartphone, qui va nous permettre de vérifier le statut (root ou pas root) de notre appareil Android, l’application en question que nous allons utiliser ici est l’application Root Checker disponible sur le Google Play Store, pour se faire une fois dans le Play Store et après avoir trouvé l’application en question, son installation se fait de manière « classique », donc nous appuyons sur le bouton « installer » : 
Puis, nous appuyons sur le bouton « accepter »,
Et enfin, une fois l’application installée, il suffit de l’ouvrir en appuyant sur son icône ou via le bouton « ouvrir »   
Une fois l'application démarrée, elle nous renvoie un petit message pour nous avertir de sa fonction :
A présent, nous pouvons vérifier le statut de notre appareil Android, pour ce faire, il suffit d’appuyer sur le bouton « vérifier root »
Après cette action, l’application Root Checker nous envoie le résultat, et comme vous pouvez le constater, pour l’instant notre appareil Android n’est pas en mode « root ».     
Cette opération consistait à montrer tout d’abord que notre appareil n’est pas encore rooté et nous allons poursuivre en entrant  dans le vif du sujet. 

Comme dit précédemment, pour parvenir à rooter notre smartphone Android, nous allons utiliser un ordinateur qui est connecté à internet et relié via un câble USB dessus.  

Il faut aussi savoir qu’il existe d’autre méthode autre celle montrée ici qui permettent de rooter un appareil Android, et qui parfois ne nécessite pas de forcément connecter votre appareil à un ordinateur comme en installant directement sur le smartphone ou la tablette des applications comme l’application FramaRoot ou encore l’application TowelRoot  qui sont réputées être des excellentes applications permettant de rooter facilement et très rapidement des appareils Android, mais parfois le root n’est pas un succès comme ça a été le cas chez nous lors de l’utilisation de ces applications sur notre smartphone, raison pour laquelle nous avons opté pour une autre méthode qui est celle décrite par la suite :

(Ps: il est aussi important de savoir qu’ils existent une multitude d’applications qui peuvent soit disant servir à rooter plus facilement et rapidement vos appareils, mais qui en réalité ne sont pas fiable comme l’application KingRoot très utilisé aussi pour le rootage mais qui s’est révélé par la suite être en réalité une sorte de trojan qui vole des informations confidentielles sur les appareils où il est exécuté.)

Nous allons utiliser le logiciel Kingo Root pour système d’exploitation Windows (il existe aussi une version pour appareil Android), 

(Ps: petite remarque aussi Kingo Root n’a absolument rien à voir avec KingRoot c’est deux logiciels ou applications totalement différentes parfois la confusion est faite par certains)

Une fois qu’on a téléchargé et installé le logiciel Kingo Root sur notre ordinateur, 

  
Il ne nous reste plus qu’à le lancer et à suivre les instructions : l’interface du logiciel Kingo Root s’affiche et nous invite à connecter notre appareil Android via un câble USB.

Une fois notre smartphone connecté à notre ordinateur via un câble USB, le logiciel nous demande d’activer le mode « USB Debugging » sur notre appareil que nous désirons rooter,

Pour activer le mode USB debugging (ou le débogage USB) sur notre appareil, nous devons nous rendre dans l’option « Paramètres » puis dans l’option « Options pour les développeurs », il arrive parfois que cette option n’apparaît pas directement sur certaine version du système Android, pour remédier à cette situation, il faut se rendre (toujours dans les Paramètres) dans l’option « À propos du téléphone » et au niveau du « Numéro de build »,
Il faut appuyer dessus plusieurs fois (six ou sept fois) jusqu’à ce qu’une petite fenêtre nous informe que l’option pour les développeurs est maintenant active sur notre appareil. Ensuite, nous accédons alors à cette fameuse option « Options pour les développeurs » : 
Puis, il ne nous reste plus qu’à appuyer sur la petite case à cocher à proximité du débogage USB,
Enfin, nous devons confirmer le mode débogage USB en appuyant sur le bouton «OK».
Le mode débogage USB est maintenant activé sur notre appareil Android :
Une fois le mode débogage activé sur notre smartphone, le logiciel Kingo Root exécuté sur notre ordinateur reconnaît le modèle de notre appareil Android (ou celui dont il se rapproche). Et à présent, nous pouvons démarrer l’opération de rootage de notre appareil en cliquant sur le bouton « ROOT » du logiciel Kingo Root :

(Ps: une fois que vous avez cliqué sur le bouton « ROOT », il est primordial de ne pas déconnecter le câble USB ou éteindre votre appareil jusqu’à la fin de l’opération qui doit se terminer soit par un succès ou soit (rarement) par un échec du rootage de l’appareil, ceci pour éviter de « Briqué » votre appareil Android) 

A la suite de cette action, une nouvelle interface apparaît sur notre appareil Android,
Cette interface, nous indique que notre smartphone est sur le point d’être rooté via le logiciel Kingo Root, après un court laps de temps le processus de rootage démarre alors et nous assistons à sa progression depuis notre PC,

Ou directement sur notre appareil Android :   
Et au bout d’un certain temps, l’opération de rootage arrive à son terme et est un succès


Pour nous rassurer que notre appareil a été bien rooté, nous pouvons  une fois de plus, à l’aide de l’application Root Checker précédemment installée, lancer la vérification du mode « root » :
Ou alors tout simplement remarquer la présence d’une nouvelle application du nom de SuperUser au sein de notre smartphone Android :
(Ps: une fois qu’un appareil Android est rooté, une application du genre SuperUser s’installe automatiquement sur l’appareil, cette application permet de gérer certaines autorisations, les autres applications installées, … mais aussi comme nous allons le voir par la suite, elle peut aussi permettre de supprimer le mode « root »)

A présent, notre appareil Android est dorénavant rooté.

Maintenant que notre appareil Android, nous permet de l’utiliser en mode « root », nous sommes comme décrit plus haut, en mesure d’effectuer pleines de nouvelles actions inédites dessus, comme supprimer les applications natives du système, modifier l’espace de stockage interne avec la carte mémoire externe, accéder à des paramètres « très » avancées, … et installer des applications propres uniquement aux appareils rootés. Concernant ce dernier point justement, nous allons vous indiquer des applications incontournables et très intéressantes lorsque votre appareil acquiert le statut de « root » :             

Quelques applications intéressantes pour votre appareil Android Rooté



Titanium Backup
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.keramidas.TitaniumBackup)





Pour effectuer des sauvegardes et supprimer des applications natives non utilisées (celles des opérateurs et constructeurs par exemple, qu'on ne peut pas supprimer à la base)
ZDBox
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.zdworks.android.toolbox




 La boîte à outils archi complète (information batterie, nettoyage du cache d'applications, fonction ne pas déranger, accès aux raccourcis, ...)
Greenify
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.oasisfeng.greenify




Greenify permet d’hiberner automatiquement les applications gourmandes et vous fera économiser de précieuses minutes de batterie
No-Frills CPU control
https://play.google.com/store/apps/details?id=it.sineo.android.noFrillsCPU





Vous propose plusieurs profils à paramétrer avec une plage de cadencement à régler vous-même pour une utilisation optimale de votre CPU
MultiROM Manager
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.tassadar.multirommgr&hl=fr



Vous voulez essayer de nouvelles ROMs (une ROM est une version du système d'exploitation Android) mais sans perdre vos données ? Alors cette application est faite pour vous, installez autant de ROMs alternatives que vous le souhaitez et choisissez au démarrage celle que vous préférez
Link To SD
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.buak.Link2SD&hl=fr




Link To SD (ou Link2SD) est une application indispensable pour faire de la place sur votre tablette tactile ou votre smartphone. Elle permet de déplacer vos applications et leurs données sur une carte micro-SD externe afin de libérer au maximum l’espace interne
Root Browser
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.jrummy.root.browserfree&hl=fr





Root Browser est un outil très puissant. Cet explorateur de fichiers vous donnera un accès complet à votre tablette tactile ou smartphone
SD Maid
https://play.google.com/store/apps/details?id=eu.thedarken.sdm&hl=fr




 L’application de nettoyage par excellence. Grâce à SD Maid, enlevez les résidus d’installation, nettoyez les bases de données et gérez vos applications en profondeur
AdAway
http://adaway.fr.uptodown.com/android




AdAway est un excellent outil de blocage de publicité qui offre d'excellentes fonctionnalités et prend soin de bloquer n'importe quelles fenêtres qui pourraient apparaître devant vous lorsque vous naviguez sur votre Android
CSploit
http://www.csploit.org/



CSploit (anciennement DSploit) est une application très pratique qui permet de tester la sécurité des réseaux Wi-Fi en effectuant automatiquement des pentests (tests de pénétrations) pour voir s’ils peuvent être piratés
      SCR Screen Recorder
http://forum.xda-developers.com/showthread.php?t=2422061




SCR Screen Recorder est une application qui vous permet de screencaster. Pour résumer, elle se charge d'enregistrer ce que diffuse votre écran



Comme indiqué précédemment, l’opération de root est réversible, ainsi si nous souhaitons repasser en mode « simple utilisateur », il nous suffit de lancer l’application SuperUser précédemment installé à la suite de l’opération de rootage sur notre appareil Android et de nous rendre dans l’option « Retirer Root » :
Et  terminer l’opération en appuyant sur le bouton « Continuer », ainsi votre appareil Android vous redonnera le simple statut « d’invité » dont vous disposez normalement à son achat.
A présent, vous savez comment rooter un appareil (smartphone ou tablette) Android (quelle que soit la version), vous êtes également au courant des risques encourus par une telle opération notamment les problèmes liés à la sécurité et de possible dégât matériel suite à des mauvaises manipulations sur votre appareil, mais vous savez aussi les différents avantages et nouvelles possibilités qu’offre également cette opération de rootage, comme l’utilisation à un niveau supérieur de votre appareil ou encore l’installation d’applications uniquement consacrées aux appareils rootés. Il est donc conseillé de bien réfléchir avant de prendre la décision de rooter ou pas son smartphone ou sa tablette Android, tout dépend au final des manipulations que vous comptez faire une fois votre appareil rooté.

Merci d’avoir suivi le tutoriel jusqu’à la fin.

A très bientôt !!!  

4 commentaires :

  1. pourkoi ca n'a pas marché sur mon portable ?

    RépondreSupprimer
  2. slt, c'est quoi le modèle de la tablette ou du smartphone Android que vous souhaitez rooter ?

    RépondreSupprimer
  3. salut a vous tous, merci pour ce tuto, moi j'ai tous suivie, et impec bien marché il et bien rooté ma tablette ( samsung galaxy tab)mes j'ai aptoide et kingo link qui se sont installé mes rien au nivau de superuser normal ou pas merci

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Je n'ai pas encore eu à rooter une samsung galaxy tab donc je ne saurais dire si c'est normal ou pas, mais pour être sûr que l'opération de root a vraiment été un succès, faudra vérifier avec l'application Root Checker. Ou encore avec une application comme terminal emulator en entrant la commande su, on doit passer d'une invite utilisateur normal ($) a une invite super utilisateur (#).

    RépondreSupprimer